Réseaux sociaux
Suivez nous sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Nous contacter


Si vous appréciez ce site, faites-le savoir !

Débuter avec la cigarette électronique

Vous avez reçu votre premier kit de cigarette électronique ? Voici quelques conseils pour faire vos premiers pas dans le monde de la « vape ».

Vérifiez le contenu de votre kit

Selon les modèles choisis, un kit est composé de :

- une ou deux batteries

- un ou deux atomiseurs ou de quelques cartomiseurs.

- quelques cartouches ou réservoirs (tank), pré remplis ou vides.

- un cable USB pour le rechargement des batteries

- éventuellement un adaptateur mural

- une notice d’utilisation

Et si vous avez été prévoyant, votre kit doit être accompagné d’une ou plusieurs fioles de liquide de rechargement.

Première étape : le chargement des batteries

En général, les batteries livrées dans les kit sont pré-chargées. Néanmoins il convient avant une première utilisation de faire une charge d’appoint. Visez une batterie sur le cable USB et branchez le tout sur une source d’alimentation USB ou à une prise murale à l’aide de l’adaptateur. La diode du cable et le bout de la batterie doivent s’allumer. Celle du câble est rouge, puis verte quand la batterie est pleine. La diode de la batterie s’éteint en fin de charge. Le temps de charge d’une batterie vide est de 2 à 5 heures suivant les modèles.

Deuxième étape : le remplissage en liquide

Sauf si les cartouches ou réservoirs vous ont été livrés pleins, il va vous falloir procéder à un premier remplissage de liquide. Plusieurs cas possibles :

- Cartouches à « bourre » : ôtez l’emballage de la cartouche, puis imbibez la bourre en y déposant directement du liquide dessus, au goutte à goutte, en respectant quelques pauses pour que le liquide se diffuse correctement. Selon les modèles, 25 à 30 gouttes suffisent. Si une bulle se forme sur la bourre, celle ci est pleine. Enlevez le surplus avec un sopalin par exemple.

- Réservoirs des modèles « Tank » : ôtez l’emballage d’un des réservoirs fournis, ils sont en général en plastique translucide. Dé-clipsez le couvercle du réservoir en vous aidant de vos ongles, remplissez le réservoir de liquide en le tenant l’embout vers le bas, re-clipsez  le couvercle.

- Cartomiseurs : les modèles récents sont dotés d’un opercule qu’il suffit d’ôter pour remplir le cartomiseur au goutte à goutte, lentement pour laisser la bourre absorber le liquide. Une méthode plus rapide consiste à utiliser l’un des manchons plastiques qui recouvrent les cartomiseurs, de le remplir de liquide, posé tout droit sur une surface plane,  puis d’insérer lentement le cartomiseur coté pas de vis. N’hésitez pas à souffler dans le carto, pas de vis posé sur un sopalin et en fermant les yeux pour éviter les projections, afin d’éliminer le trop plein qui pourrait géner la circulation d’air et de vapeur au centre du cartomiseur.

Bon à savoir : un atomiseur neuf contient en général un peu de liquide d’usine. Il convient de l’enlever en soufflant coté opposé au pas de vis au dessus d’un sopalin.

L’assemblage de votre cigarette électronique et les premières bouffées

A ce stade, votre batterie  en charge est probablement pleine. Visez y un atomiseur, puis insérez à fond sur ce dernier votre cartouches ou votre réservoir tank. Dans le cas du tank, cette opération doit entraîner son ouverture, ce qui permettra la diffusion du liquide sur la résistance de l’atomiseur. Otez le tank de l’atomiseur pour vérifier qu’un trou est désormais apparent sur le couvercle, puis ré-insérez le sur l’atomiseur. Laissez reposer quelques minutes votre cigarette électronique en position verticale batterie vers le bas pour que la résistance de l’atomiseur s’imbibe correctement en liquide.

Vous êtes prêts pour votre première expérience de « vapote ». L’utilisation de la cigarette électronique requiert une période d’adaptation. En effet on ne « vapote » pas de la même façon que l’on fume.  Portez l’embout de votre cigarette électronique à vos lèvres, appuyez sur le bouton de la batterie et inspirez lentement et longuement, environ 4 à 5 secondes. Dans le cas des batteries automatiques, c’est l’aspiration qui va faire fonctionner votre ecig. Il convient de faire quelques pauses entre chaque bouffée pour éviter une surchauffe de l’atomiseur et permettre le rechargement en liquide.

Bon à savoir : un atomiseur neuf nécessite une période de « rodage » avant d’atteindre son plein rendement et donc de production d’une vapeur conséquente.

Résolution de problèmes rencontrés lors des premiers essais

  • Si les premières bouffées provoquent une quinte de toux, vous avez aspiré trop fort. Si le symptôme persiste, c’est probablement que votre liquide est trop dosé en nicotine.
  • Si le gout vous déplaît fortement et que vous possédez un flacon de liquide d’une saveur différente, faites un nouvel essai avec un second atomiseur et une nouvelle cartouche ou réservoir.
  • Si vous ressentez un gout métallique ou de brûlé, c’est que votre atomiseur n’est pas correctement alimenté en liquide. Vérifiez que la cartouche ou le réservoir est bien enfoncé dans l’atomiseur, et éventuellement, déposez quelques gouttes de liquide  (2-3) directement sur la résistance située au fond de l’atomiseur. Ce gout métallique ou de brûlé revient lorsque votre cartouche ou réservoir est vide. Il convient alors de procéder à un rechargement.
  • La batterie est chargée, la cigarette est correctement assemblée mais ne fonctionne pas. Il est possible que le plot du pas de vis de l’atomiseur ou du cartomiseur ne fasse pas contact avec le pas de vis de la batterie. A l’aide d’un objet pointu genre trombone, triturez le trou central du pas de vis de l’atomiseur ou du cartomiseur pour le faire légèrement descendre.

A l’issue de votre première journée de « vape », procédez à un rechargement complet de vos batteries. Vous pouvez les laisser en charge une nuit entière sans problème. D’une façon générale, évitez de laisser trop longtemps la batterie visée sur l’atomiseur hors utilisation, pour éviter que du liquide s’introduise par inadvertance par le pas de vis de la batterie.

Pour réussir une transition sereine et durable vers la cigarette électronique, n’hésitez pas à consulter notre page de conseils, trucs et astuces.

Ecrire un commentaire

  

  

  

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>