Réseaux sociaux
Suivez nous sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Nous contacter


Si vous appréciez ce site, faites-le savoir !

MiD One : Janty contre-attaque

Depuis l’invention du modèle eGo  et l’abandon du légendaire projet « Tesla », Janty était resté plutôt discret ces deux dernières années dans le registre des nouveautés. Une situation qui ne pouvait durer pour cette célèbre marque qui se targue d’être à la pointe de l’innovation. Il fallait donc frapper fort. C’est chose faite avec le MiD Series « One », qui devrait être bientôt disponible à la vente, à un tarif qui a été largement revu à la baisse suite à l’annulation de la première pré-vente.

 

Prévu initialement pour le 15 janvier, Le Mid One est donc la dernière nouveauté et le premier Mod de chez Janty. Mais chez Janty, les mod ne sont pas des mods, mais des MiD, pour Modular Intelligent Design. Rien que ça. Avec la promesse de possibilités presque infinies de personnalisation de notre expérience de vape. Un prototype de test aimablement fourni par Janty est l’occasion de commencer à découvrir cette petite merveille technologique.

La première chose qui surprend lorsqu’on ouvre la petite boîte qui contient le Mid, c’est l’étonnante sobriété de l’engin. D’entrée de jeu le MiD One annonce la couleur: il sera à contre-courant de la production actuelle en matière de Mod. Ici, pas de chromes clinquants ni d’écran de contrôle tape à l’oeil, mais un long et plutôt fin tube noir (un alliage métallique recouvert d’un revêtement satiné), orné dans sa partie supérieure d’un bouton joystick et d’une large diode RGB. C’est un choix à la fois esthétique et fonctionnel fait par Janty, au risque de déconcerter les amateurs de belles mécaniques rutilantes. Place donc à l’élégance et au minimalisme, encore que ce dernier ne préjuge pas des multiples possibilités offertes par ce Mod. Loin de la.

Le Mid One et ses accessoires

Dans sa version de base, le MiD One est vendu nu avec son câble de communication USB. Il est à noter que ce dernier est spécifique (non compatible micro USB) et ne sert qu’aux échanges MiD One – PC, et non au rechargement à la volée du Mod. La version complète reprend la version de base à laquelle viennent s’ajouter : 

- deux accus MiD CELL PRO High Drain 16340 de 550 Mah. Janty déconseille d’utiliser autre chose que ses batteries, ou d’accus de type AW IMR,

- Un chargeur rapide spécifique,

- Un cartomiseur Dual Coil dédié au MiD, de forme conique et pouvant contenir au maximum 4 ml de liquide, et équipé d’un large embout rigide similaire à celui du Puromizer Neo.

Une première charge complète de deux accus vous laissera le temps de découvrir tranquillement le fonctionnement du MiD et surtout de procéder à l’installation de son accessoire indispensable : son logiciel.

Mise en service du MiD

Avant toute chose, il convient de s’inscrire sur www.midseries.com. Vous pourrez ainsi y télécharger les manuels d’utilisation du MiD et de son interface, ainsi que le logiciel dédié (Community/my account). L’installation de ce dernier nécessitera peut-être l’installation préalable sur votre ordinateur de .Net Framework 4.0 de chez Microsoft. Après avoir lancé le logiciel et vous être connecté en utilisant les identifiants et mot de passe utilisés sur le site midseries.com, vous pourrez enregistrer votre mod (celui ci doit être connecté via le cable USB) ainsi que votre license d’utilisation. 

L’accès aux diverses fonctionnalités du MiD One se fait grâce au  joystick du Mod, une combinaison de clics haut/bas/gauche/droite vous permet de vous déplacer dans le menu, un clic central servant à la validation. Les informations sont délivrées par des variations de couleurs ou de clignotements de la diode. Ainsi, cinq clics à gauche vous permettent d’allumer et d’éteindre le Mod (la diode s’allumant longuement en violet). Cinq clics à droite vous permettent de sélectionner parmi l’un de vos quatre profils pré-programmés (nous y reviendront). Parmi les nombreuses autres fonctions, la possibilité de faire varier à la volée la puissance du One, le contrôle de la température, de la résistance de l’atomiseur…

Pour vos premier pas avec le MiD One, mieux vaut utiliser celui-ci connecté à son interface PC. Vous retrouverez sur celle-ci trois onglet importants : « device », « profil » et « monitoring ». Le premier vous donne des informations concernant votre matériel (numéro de série, version du firmware, mises à jour…). Monitoring, tel un tableau de bord de voiture, vous donne en temps réel les données de votre MiD (température, puissance, voltage, état de la batterie, profil utilisé…). L’onglet le plus important, « profil », vous permettra d’éditer et de personnaliser quatre profils différents de vape.

 

Ces profils programmables sont l’une des nombreuses innovations du MiD. En cliquant sur le bouton « refresh » dans l’onglet dédié, quatre profils s’affichent, nommés par défaut Flat, Mellow Pulse, Pulse Attack et Flat Profile. Pour chacun, vous pouvez choisir de les régler en intensité ou en puissance (en mode DC ou RMS) de 3 à 6 volts et de 4 à 15 watts dans la version MiD base, et 0 à 8 volts ou 0 à 25 watts dans la version MiD Pro (module payant). Plus fort encore: dans la version MiD Pro, vous avez la possibilité de programmer une variation dans le temps de l’intensité ou de la puissance, sur une plage allant de 0 à 12 secondes !

A l’usage

Coiffé de son carto spécifique, le MiD One fait penser à une eGo géante,  qu’on aurait dopée aux stéroïdes. Léger et très agréable au toucher, il semble bénéficier d’une bonne qualité de finition (fabrication aux Philippines). Bien proportionné (12 cm de long pour 2 cm de large et 40 grammes sans accus), il tient bien en main, mais ne tient pas bien debout. La faute au logo Janty en relief qui orne son cap inférieur.

Pour ce qui est du connecteur, Janty annonce une compatibilité avec tous les consommables au format eGo. C’est plus ou moins vrai en l’état du prototype. Difficile voir impossible de visser dessus le MT3, l’Evod BCC ou le mini Vivi Nova. A voir ce qu’il en sera dans la version définitive. Le MiD One reste évidement compatible avec tous les consommables au format 510 : tanks, atomiseurs, clearomizers… Janty a d’ors et déjà prévu la conception d’une bague pour cacher le connecteur quand il est utilisé avec ces derniers. En toute logique, c’est le carto cone MiD Series qui lui convient le mieux sur un plan esthétique. Par contre, il aurait gagné à être « single coil » plutôt que « dual coil » pour pouvoir profiter pleinement du Mid One.

Pour ce qui est de l’ergonomie, passé un bref moment de perplexité, on s’habitue assez rapidement au bouton joystick. L’apprentissage de la navigation prendra plus de temps et demandera un effort important de mémorisation des chemins d’accès aux différentes fonctions et des correspondances de signalisation de la diode RGB. A moins de garder sous le coude le manuel d’utilisation…

Coté performances, disons le franchement, le MiD déménage. C’est le bénéfice du choix du mode régulé et de l’alimentation avec deux accus en parallèle, le tout pouvant délivrer jusqu’à 4 ampères. Le MiD One permet d’obtenir des résultats optimums avec des consommables single ou dual coil de plus de 2.0 ohms. Des pros de l’oscilloscope devraient rapidement confirmer cette bonne impression. Coté autonomie, elle est étonnante pour selon que le MiD utilise deux petits accus de 550 mah. On peut facilement atteindre la demi-journée de vape intensive (à 7 watts). A condition d’avoir sous la main un second jeu d’accus, le MiD conviendra donc parfaitement pour un usage nomade. 

La multitude de fonctionnalités permettant une personnalisation jusque la inédite du style de vape (profils programmables, variation de puissance en temps réel…) donnent, disons le, un peu le tournis. On est probablement encore loin d’avoir exploré toutes les possibilités offertes par ce mod. C’est d’ailleurs son grand intérêt et ce qui va permettre à Janty de ratisser large avec son MiD. Les utilisateurs lambda trouveront en lui une cigarette électronique performante. Les vapoteurs avertis y découvriront un terrain de jeu et d’expérimentations presque infini…

- MiD One device, 61.95 € le mod nu avec son câble de communication USB.

- MiD One starter kit, 75,95 € le kit complet.

- Modules optionnels, à partir de 4.95 $ (il est à noter que les mises à jour logiciels et firmware sont elles gratuites, contrairement à ce qui à pu être dit ici ou la).

Matériel de test aimablement fourni par Janty.

Ecrire un commentaire

  

  

  

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>