Réseaux sociaux
Suivez nous sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Nous contacter


Si vous appréciez ce site, faites-le savoir !

Qu’est ce que la cigarette électronique ?

Sous ce nom un peu prétentieux, la cigarette électronique cache un dispositif relativement simple qui transforme un liquide aromatisé et nicotiné (ou non), en vapeur que l’on peut inhaler. Elle se compose de deux ou trois éléments : une batterie qui alimente un atomiseur, lui même doté d’une résistance qui chauffée à environ 60° transforme en vapeur le liquide contenu dans un réservoir (ou cartouche, ou tank).

Composants d’une cigarette électronique standard

L’utilisation

La cigarette électronique se tient comme une cigarette traditionnelle, l’extrémité du réservoir ou de la cartouche de liquide sur les lèvres. Suivant les modèles, automatiques ou manuels, c’est soit l’aspiration, soit la pression sur un bouton positionné sur le corps de la batterie (dit switch) qui déclenche le processus de vaporisation du liquide.

Les sensations

Cette vapeur produite, car il s’agit bien de vapeur et non de fumée, est plus ou moins tiède suivant les modèles. Dans la mesure ou il n’y a ni combustion ni tabac, il ne faut évidement pas s’attendre à retrouver avec une cigarette électronique les mêmes sensations que l’on peut avoir avec une cigarette traditionnelle.

Néanmoins, la cigarette électronique permet de reproduire la gestuelle des fumeurs. La présence de nicotine dans le liquide procure une sensation de gratouilli (dit « hit ») dans la gorge similaire à l’effet produit par la fumée d’une cigarette traditionnelle. Deux éléments qui ont leur importance car ils rassurent les candidats au passage de la cigarette traditionnelle vers la cigarette électronique.

Les modèles de cigarettes électroniques

Il existe de nombreux modèles de cigarettes électroniques. Quelques soient leurs tailles ou leurs formes, elles fonctionnent toutes selon le principe décrit ci-dessus. Il est à noter que les modèles dont les dimensions et la forme se rapprochent le plus d’une cigarette traditionnelle -celles que l’on retrouvent aux lèvres de stars sur les plateaux télé- sont les moins performantes, et paradoxalement souvent les plus chères.

Les deux principales différences tiennent à l’autonomie des batteries -qui est proportionnelle à leur taille- et au procédé d’acheminement du liquide vers la résistance qui le transforme en vapeur. Deux éléments qui conditionnent le choix de votre première cigarette et la réussite de votre passage à la « vape ».

Le liquide

Véritable carburant de la cigarette électronique, le liquide – ou e-liquide- assure donc la production de la vapeur. Il est aromatisé et peut contenir de la nicotine (en générale extraite du tabac) dans différents dosages calqués sur les cigarettes traditionnelles (léger, moyen, fort…). Il est en général composé de propylène glycol et/ou de glycérine végétale, deux additifs alimentaires, d’arômes alimentaires le plus souvent artificiels, le cas échéant de nicotine, d’eau et parfois d’alcool. Il est proposé dans une large gamme de saveurs, de la reproduction (lointaine) de marques de tabacs connues à des saveurs plus gourmandes voir exotiques. Il est à noter que tous ces liquides ont un arrière-goût sucré qui peut déconcerter les fumeurs. Le choix des liquides et de leurs dosages en nicotine sont eux aussi des facteurs déterminants pour réussir le passage à la « vape ».

Les dangers de la cigarette électronique ?

Chose importante à savoir, bien qu’utilisée comme telle par de plus en plus d’utilisateurs, la cigarette électronique n’est pas reconnue comme méthode de sevrage tabagique par les organismes français de santé publique. Le procédé étant de conception récente, aucune étude officielle n’a eu suffisamment de recul pour en établir la nocivité ou la non nocivité.

Outre les risques liés à l’utilisation d’un dispositif électronique équipé de batteries ou d’accumulateurs (c’est extrêmement rare mais ça peut exploser), sont pointés les risques potentiels liés à l’inhalation des composants des e-liquide et la présence éventuelle de nicotine. Néanmoins à ce jour, aucun décès n’a été constaté de par le monde du fait de l’utilisation de la cigarette électronique (contre des centaines chaque jour du fait du tabac).

la cigarette électronique ne peut donc être considérée que comme une alternative plus saine que le tabac, sans les centaines de composants toxiques ou mortels que contiennent les cigarettes traditionnelles.

Selon la législation officielle, La vente de produits contenant de la nicotine est interdite aux mineurs. 

L’usage de produits nicotinés est par ailleurs fortement déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes et aux personnes ayant des problèmes cardio-vasculaires, ainsi qu’aux non-fumeurs, bien entendu.

Ecrire un commentaire

  

  

  

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>