Né quelque part dans l’ouest des États-Unis, ce qui n’était autrefois qu’un jeu entre amis s’est rapidement transformé en un véritable spectacle répandu dans les quatre coins du globe et constitue un bon nombre des événements de la vape dans le monde aujourd’hui. Puisqu’il faut le designer par son nom, le cloud chasing ou power vaping a pour objectif de produire d’impressionnants nuages de vapeur d’e-cigarette. Le principe du jeu consiste à rassembler plusieurs vapoteurs qui compétirons afin de retenir des champions qui bien entendu remportent souvent des prix. Très attirantes, ces compétitions ne sont généralement pas réservées aux débutants, car elles nécessitent le respect des critères que nous vous ferons découvrir dans les prochaines lignes.

La taille de la vapeur, ultime critère dans les compétitions de cloud chasing.

Ouvertes autant aux cloud gazer (spectateurs de la compétition) qu’aux compétiteurs professionnels, les compétitions de cloud chasing sont destinées à expérimenter des sensations fortes. Tandis qu’on note par endroit des compétitions de cloud chasing très modestes, on en retrouve qui offrent des milliers de dollars au champion. Ainsi, chaque compétiteur doit pouvoir trouver le moyen d’impressionner le public et de charmer le jury.

Pour rester impartial, le jury juge les performances sur des critères spécifiques dont le tout premier est la taille de la vapeur. De ce fait, le vapoteur le plus méritant sera celui qui aura produit une suite de nuage de vapeur plus importante et plus fascinante. Toujours dans l’optique de faire de meilleure performance, des compétiteurs produisent des nuages de vapeur dont rien que la hauteur avoisine les 2 mètres.

La technique de vape

La technique de vaping est un critère que les experts de la vape jugent avec beaucoup de rigueur au cours des compétitions de cloud chasing. Très déterminant, ce critère permet d’analyser la performance du compétiteur d’un point de vue exclusivement technique. Il permet de prendre en compte chaque étape du vapotage et le mécanisme employé pour réaliser des exploits.

En effet, certaines compétitions laissent libre choix au vapoteurs. D’autres par contre exigent la réalisation de figures très complexes à base de la vapeur inhalée. On compte parmi ces figures, celles du :

  • Pushing the O ;
  • Dragon…

Ainsi, absolument tout est noté, du dosage du e-liquide jusqu’à la manipulation à proprement parler de la cigarette pendant le vaping. À ce stade, toute la procédure, jusqu’à la réalisation de la figure et la qualité de la figure représentée concourent soit à la victoire ou à l’échec du compétiteur.

Le niveau de maitrise et de créativité

S’il existe une chose qu’on ne saurait cacher pendant une compétition de cloud chasing, c’est bien le niveau de maîtrise. En effet, plus vous avez la maitrise de votre jeu ou plutôt de votre e-cigarette, plus souples et plus authentiques paraîtront vos gestes. Par conséquent, pour commencer, il vous faudra opter pour un matériel adéquat et un e-liquide adapté à la circonstance. Le high VG, catalyseur des vapeurs intenses est le liquide approprié pour le cloud chasing et implique un taux de concentration en glycérine végétale élevé.

La créativité, facteur clé de chaque compétition sera enfin le critère qui vous permettra de vous distinguer du lot. La révélation de votre créativité vous sera d’autant plus facile dans les compétitions qui n’exigent pas une reproduction de figures données. Vous pourriez mieux vous lâcher et donner le meilleur de vous-même. Il vous faudra vous surpasser dans ce cas en faisant preuve de savoir-faire, mais surtout d’innovation.

Ce qu’il faut pour devenir champion de du cloud chasing

Si vous aspirez à devenir un champion du cloud chasing, vous devez justement développer vos techniques de vaping dès maintenant et savoir que vos exploits dépendront de plusieurs facteurs dont :

  • La qualité de votre matériel de vapotage ;
  • La qualité des ingrédients contenue dans votre e-liquide ;
  • Le bon dosage de votre e-liquide…

Ainsi, vous devez maîtriser entre autres, les bases du vapotage, l’application de la loi d’Ohm, le montage de votre kit de vapotage et la préparation d’un e-liquide. Bref, il doit y avoir une concordance stricte entre le choix de votre matériel, votre e-liquide et votre niveau en tant que vapoteur. Une fois tout ceci en place, vous devez vous préparer longtemps à l’avance, activer votre créativité et bonifier vos performances au quotidien. Pour procéder plus rapidement, vous pouvez vous inspirer des champions de l’extrême vaping déjà confirmés et tenter de mieux faire qu’eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *