Le ZHC est une recharge électronique fortement concentrée en arômes. Depuis son apparition, le ZHC a du succès, car il est plus avantageux sur le plan économique. Toutefois, le fait qu’il ne contienne pas de nicotine le limite dans certains cas. Se sevrer avec uniquement du ZHC peut rapidement devenir compliqué.

La nicotine est-elle indispensable pour réussir le sevrage tabagique ?

Délaisser la cigarette n’est pas une mince affaire. Si cette mission est aussi difficile, c’est grandement à cause du manque causé lors de l’arrêt de la clope. Il faut savoir que lorsque l’utilisateur se sert de la clope, il ingère de la nicotine.

C’est cette substance qui est à la base des effets relaxants de la clope. Dans le même temps, c’est lui qui crée la dépendance ressentie après l’arrêt. La nicotine dans le cas de la cigarette traditionnelle est comme un couteau à double tranchant.

Lorsque le fumeur délaisse la clope, il ressent des symptômes particuliers. Ces derniers lorsqu’ils ne sont pas bien gérés peuvent pousser le fumeur à retomber dans ses travers.

Les manques ressentis ne sont pas uniquement dus à la nicotine. Le fait de ne plus réaliser les gestes du fumeur (porter la cigarette à la bouche) est également responsable du manque constaté.

Ce qu’il faut donc comprendre c’est que l’envie de cigarette se traduit sur deux plans. Le côté physique avec le manque de la nicotine. Le fumeur aussi ressent un autre manque qui est dû aux habitudes.

Ceci pour la simple raison que le fait de fumer est souvent associé à d’autres gestes parfois à des actions de groupe. Tout ceci pour dire que l’absence de la cigarette électronique va se faire ressentir sur deux plans.

Pour combler le manque dû aux gestes, le fumeur peut recourir à l’ecigarette. Avec certains modèles qui ressemblent fortement à la clope, l’ancien fumeur ne sera nullement dépaysé. Toutefois, le besoin de nicotine se fera quand même ressentir.

Le ZHC seul peut suffire pour le sevrage tabagique ?

Est-il possible de se sevrer du tabac sans recourir à la nicotine ? En effet, c’est à cette question qu’il faut répondre. Ceci pour la simple raison que le ZHC est un acronyme pour désigner les e-liquides fortement dosés en arômes.

Ces e-liquides sont vendus dans des fioles de grande contenance. Pour éviter les restrictions, ces recharges ne contiennent pas de nicotine. Généralement, les vapoteurs se servent de booster pour ajouter la nicotine au ZHC.

Cela crée une dilution, ce qui permet d’atténuer la concentration en nicotine. Au prime abord, il faut quand même préciser que le ZHC ne contient pas de nicotine.

Se sevrer du tabac avec du liquide électronique ne contenant pas cette molécule s’avère compliqué. Cela est vrai surtout pour les gros fumeurs. Ces derniers à cause de leur forte consommation en clope ont besoin d’une forte quantité de nicotine.

Faire un sevrage sans cette substance peut donc être très difficile pour ces derniers. La plupart des professionnels de santé conseillent d’ailleurs d’utiliser un e-liquide qui contient de la nicotine au début du sevrage.

Le taux de nicotine pourra être réduit progressivement durant le sevrage. Vous pouvez quand même vous passer de la nicotine pour votre sevrage. En effet, si vous n’avez pas une grande consommation de cigarettes traditionnelles, alors le ZHC seul peut vous suffire.

Mais là également, il faudra beaucoup de courage et de patience. Ceci pour la simple raison que la rupture avec la nicotine se fait brusquement.

En définitive, il est possible de se sevrer avec uniquement du ZHC. Encore faut-il choisir le goût de e-liquide qui corresponds à ses besoins. Cette méthode ne peut pas fonctionner avec tous les fumeurs. Tout dépendra de votre besoin en nicotine et de vos gouts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *