La cigarette électronique est un instrument d’aide au sevrage tabagique. Au fil des ans, elle a créé une culture spécifique autour d’elle. Cette culture s’expose. C’est pour mieux cerner cette culture qu’on se demande s’il existe un musée de la vape

La vape vue comme un art

Le marché de la cigarette électronique ne cesse de s’accroitre de jour en jour. De quelques vapoteurs en 2010, la France en compte aujourd’hui plusieurs millions.

Si à l’origine, la cigarette électronique était strictement un instrument d’aide au sevrage tabagique, elle est au fil des ans devenue un objet d’art. Cet état de choses a fait naître de nouvelles vocations. Ainsi, on note le développement des collections des e-cigarettes par des artisans entrepreneurs. On assiste aussi à la naissance des concepts de vape bars, à des retrouvailles autour de vapéros et autres bonnes adresses de la vape. On peut donc sans risque de se tromper, constater la naissance de la culture de la vape. Et pour vulgariser cette culture, plusieurs musées ont vu le jour.

Le musée du vapoteur 

Créé en 2001 à Paris dans le 11ème arrondissement par Michka Seeliger et Tigrane Hadengue, ce musée exposait, à l’origine, les objets usuels du fumeur de différentes époques. Il présentait également de nombreuses gravures de feuilles de tabac. On y retrouve également un espace clos permettant la culture de tout plant de tabac.

Depuis 2015 cependant, ce musée a été rebaptisé musée du vapoteur en reconnaissance à l’efficacité du tabac dans le sevrage tabagique. Ce changement symbolise aussi la révolution en cours dans le monde de la fumée. Le musée du Fumeur rend donc hommage à ce nouvel objet qui fait désormais partie de notre quotidien. Les visiteurs du musée ont l’occasion de gouter un vaste choix d’e-liquides et de découvrir les différences entre les modèles d’e-cig. Le musée offre des expositions retraçant l’histoire de la vape à travers d’anciens et de nouveaux modèles de cigarette électronique.

Musée de la cigarette électronique et de la Vape

La commune de Champigny accueille également depuis 2016 un musée de la vape. Dénommé  Musée de la cigarette électronique, ce musée plonge de milliers de visiteurs dans l’histoire de la vape. Une rétrospective permanente est proposée. Les premières cigarettes électroniques ainsi que les accessoires fabriqués dans les premières années de la vape y sont exposés. Un petit espace y est aussi réservé pour la vente.

Que retenir ? La cigarette électronique est entrée dans les habitudes au point de devenir un élément de la culture. Aujourd’hui, pas moins de deux musées retracent son histoire en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *