Faire du sport et vapoter ne sont pas deux choses totalement opposées. Ainsi un sportif peut se servir de la cigarette électronique. Il existe quand même quelques consignes que le professionnel du sport doit suivre pour vapoter sereinement.

Un sportif peut-il vapoter ?

La cigarette électronique ne fait que séduire de plus en plus de personnes. Dans cette catégorie, on retrouve des sportifs. Ces derniers, comme toute autre personne, peuvent utiliser l’ecig sans aucun problème.

D’ailleurs, la cigarette électronique est recommandée pour les sportifs fumeurs. En effet, il faut savoir qu’une personne qui pratique une activité sportive et fume met en danger sa vie.

Ceci pour la simple raison que le monoxyde de carbone dégagé lors de la combustion de la clope reste dangereux. Le monoxyde de carbone agit sur l’organisme.

Cette substance empêche le transport de l’oxygène de manière adéquate dans le corps. Pourtant, l’athlète a besoin d’oxygène lorsqu’il pratique son activité. Dans ce cas de figure, c’est le cœur qui est sollicité. Ce qui va entrainer une augmentation de la tension artérielle.

Le monoxyde de carbone n’est pas présent lors du vapotage. Un sportif qui vapote n’a donc pas à craindre les effets cités plus haut. Bien au contraire, avec l’utilisation de l’ecig, les performances du sportif vont s’améliorer.

L’athlète va gagner en endurance. De plus, le sportif va constater une disparition des quintes de toux (phénomène fréquent chez les fumeurs). Un athlète fumeur qui veut arrêter le tabac peut se servir de la cigarette électronique pour y parvenir.

Il n’y a pas de soucis à ce niveau. Ce qui est encore intéressant, c’est l’efficacité de l’e-cigarette en ce qui concerne la lutte contre le tabac. L’équipement de vape est une méthode qui a des résultats favorables hallucinants.

Le sportif qui ne fume pas peut-il quand même vaper ?

La cigarette électronique est un produit totalement sain. Elle ne contient pas de substance pouvant nuire au bien-être de ses utilisateurs. De ce fait, même si vous êtes un sportif non-fumeur, vous pourrez quand même vous servir de l’équipement de vape.

Contrairement à la clope, avec l’e-cig, il n’existe pas de goudron ou de substances nocives dans les liquides électroniques. Lorsque vous vapotez, vous ne courez aucun risque sanitaire.

Le fait de se servir de sa cigarette électronique s’avère même bénéfique pour le sportif. L’ecig permettrait à son utilisateur de mieux ressentir les effets positifs du sport.

Une personne qui pratique une activité sportive et qui vapote récupérera mieux. Ici, le sportif va constater une amélioration de ses capacités pulmonaires principalement cardiaques. En tant qu’athlète vapoteur, il faut quand même prendre des précautions.

Quelles sont les dispositions à prendre par un sportif vapoteur ?

Le vapotage peut s’allier aisément au sport. Toutefois, lorsqu’on pratique le sport (haut niveau), il faut quand même prendre certaines dispositions. D’abord, vapoter du liquide électronique nicotiné n’est pas une chose à faire.

Ceci pour la simple raison que la nicotine est considérée comme une substance dopante. Vapoter un e-liquide qui contient de la nicotine peut donc amener à une disqualification et à d’autres conséquences plus graves pour l’athlète.

À part le fait que la nicotine soit jugée comme un produit dopant, elle peut s’avérer dangereuse pour le sportif. Il faut noter que cette molécule peut provoquer une excitabilité du cœur.

Le sportif doit aussi veiller au moment où il se sert de sa e-cig. Il est recommandé de ne pas l’utiliser deux ou trois heures avant et après la pratique d’une activité sportive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *