La cigarette électronique est un objet d’utilisation quotidienne. Comme tout objet de sa catégorie, elle peut présenter des dysfonctionnements à un certain moment. Dès lors, un réparateur pourrait être indispensable. Cependant, il convient de se demander si le métier de réparateur de vapoteuse existe réellement. Cet article vous apporte des précisions.

En quoi peut consister le métier de réparateur de cigarette électronique ?

Le réparateur est un artisan qui reconstitue les choses ou les objets de façon manuelle. Par définition, un métier est une activité qu’exerce une personne à titre principal. Le métier de réparateur de cigarette électronique peut donc être considéré comme une activité par laquelle une personne reconstitue manuellement des cigarettes électroniques et en fait son activité principale. En conséquence, trois conditions doivent être réunies pour qualifier une personne de réparateur de cigarette électronique. Cette dernière doit :

  • Exercer une activité manuelle de reconstitution d’e-cig ;
  • Exercer l’activité manuelle à titre professionnel ;
  • Tirer revenus de la pratique de cette activité.

Le modeur est-il un réparateur de vapoteuse ?

Le monde de la cigarette électronique compte de nombreux acteurs dont les modeurs. Ces derniers sont en réalité des fabricants de cigarette électronique. Cependant, ils ne doivent pas être confondus avec les fabricants industriels. Les modeurs présentent en effet des particularités qui les distinguent des autres fabricants. D’abord, un modeur est un petit fabricant. Les modèles d’e-cig qu’il met sur le marché sont en petit nombre. Il ne confectionne pas ses produits pour un large public. D’autre part, le modeur est un artisan. Il conçoit ses modèles de vapoteuse à la main. C’est un passionné qui, pour obtenir un produit parfait, utilise des matériaux nobles comme l’or, le zinc, le titane, le cuivre et autres. Il confectionne lui-même les pièces qu’il utilise dans la construction de ses modèles de vapoteuse. Il s’agit donc d’une personne qui travaille manuellement de sorte à fabriquer des cigarettes électroniques.

Cependant, si le modeur en tant qu’artisan exerce une activité manuelle de construction d’e-cig, il n’est néanmoins pas  un réparateur de vapoteuse. Il les fabrique plutôt. Toutefois, quand on sait que le modeur peut reconstituer un matériel défectueux que le client lui retourne, on peut dire qu’il est un réparateur. Cela n’est quand même pas son activité principale.

Peut-on trouver des réparateurs de vape ?

Certains magasins de cigarette électronique offrent des garanties sur les produits qu’ils vendent. De ce fait, ils offrent en bonus à leurs clients la possibilité de réparer leurs matériels défectueux. Cependant, on ne peut dire qu’il s’agit de réparateurs de cigarette électronique. En effet, dans ces magasins, ce sont des experts de la vape qui jouent ce rôle. Ces derniers ne s’érigent pas en réparateur. Toutefois, avec l’évolution du marché, il est possible d’évoluer vers la construction d’un métier autonome de réparateur d’e-cigs. En définitive, il n’existe pas dans le paysage actuel des professions de la vape, le métier de réparateur. Toutefois, l’espoir est permis tant les vape shops offrent de plus en plus une assistance dans ce sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *