Vous avez sûrement déjà entendu parler du Cloud chasing, mais savez-vous réellement de quoi il s’agit ? En effet, le Cloud chasing est encore appelé power vaping et permet de produire des nuages larges de vapeur avec une e-cigarette. Nous vous proposons de découvrir dans cet article l’essentiel à retenir sur le Cloud chasing.

Cloud chasing : ce que vous devez savoir ?

Comme sus évoqué, vous pouvez produire de larges nuages avec votre e-cigarette grâce au Cloud chasing. Les vapoteurs qui se servent du Cloud chasing utilisent une substance e-liquide qui a une forte concentration en glycérine végétale. Cette dernière permet de produire une vapeur plus dense

Le Cloud chasing provenait pour la première fois de la côte ouest des États-Unis et il faut préciser que depuis fort longtemps beaucoup de vapoteurs ont adopté cette pratique du Cloud chasing. Le Cloud chasing encore connue sous le nom de chasse aux nuages est devenu concurrentiel et a gagné en popularité à l’échelle mondiale. Il s’est étendu vers d’autres pays comme le Canada, l’Indonésie, etc. C’est un passe-temps préféré pour les utilisateurs de cigarettes électroniques. Ces derniers identifient le Cloud chasing à une activité récréative. Les amis se lancent des défis entre eux, d’autres personnes ont tellement prise cette pratique au sérieux jusqu’au point d’organiser entre eux des compétitions pour identifier le plus fort. 

Le cloud chasing, plus qu’un simple fait de mode 

Le cloud chasing s’est développé ces dernières années dans certains pays et particulièrement au USA et en Asie du Sud-Est. Les compétitions qui rassemblent les vapoteurs qui ont adopté cette pratique ne sont pas ouvertes à tous le monde. Elles sont exclusivement réservées aux vapoteurs professionnels. Ceux qui assistent à ces compétitions en tant que spectateur sont surnommés les Cloud gazers. Pendant ces compétitions, deux facteurs principaux entrent en jeu. Il s’agit de la technique et de la taille. Dans d’autres cas, les Cloud chasers doivent produire le plus gros nuage possible de fumée ou ils doivent tout faire pour épater le jury.

Si vous assistez une fois à ces compétitions, vous serez sidéré par la manière dont les Cloud chasers s’y prennent pour produire une plus grosse fumée. Il y en a qui produisent des nuages de vapeur qui peuvent s’élever jusqu’à 1 m 85 de hauteur. Le Cloud chasing intègre plusieurs techniques comme le flux d’air ou l’utilisation de techniques appropriées. Les utilisateurs se servent d’appareils personnalisés et expérimentent assez de combinaisons de composants à la fois.

Comment la vapeur est-elle produite ?

La vapeur est produite grâce au e-liquide qui est évaporé par la résistance. La composition du e-liquide est très simple. Vous pouvez retrouver du propylène glycol et aussi de la VG. Ces deux produits se fixent sur les saveurs et la vapeur est créée. Le propylène glycol et la VG sont fréquemment utilisés dans les industries pharmaceutiques et les industries alimentaires. Ils sont donc adaptés pour l’inhalation. Vous n’avez donc rien à craindre en inhalant de pareilles substances. 

Sachez  que le e-liquide contient des arômes et sans ceux-ci, l’e-liquide n’aura qu’une légère saveur sucrée. Les arômes sont donc essentiels et permettent de donner au e-liquide une saveur remarquable. Les arômes qui sont contenus dans le e-liquide sont de qualité alimentaire. Le e-liquide peut aussi contenir à hauteur de 29 mg au maximum de la nicotine.

Comment faire de gros nuages de fumée avec une e-cigarette ? 

Pour produire plus de vapeur, la majorité des vapoteurs utilisent des atomiseurs reconstructibles ou des réservoirs sous ohms, en plus de privilégier un e-liquide riche en VG. Pour ceux qui utilisent les atomiseurs reconstructibles, le volume de la vapeur est augmenté grâce à un dispositif à tension variable qui dispose d’un réglage de puissance très élevé. Ainsi, lorsque le débit d’air augmente sur la bobine, la sortie de la vapeur augmente fortement. Par contre, ceux qui utilisent les réservoirs sous ohms, ils créent une vapeur d’air mince lorsque le flux d’air est ouvert.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *