Le sevrage tabagique reste un rêve pour de nombreux fumeurs. Pourtant, il est possible de se débarrasser de la cigarette et de ne plus y jamais céder. Toutefois, pour en arriver là, il faudra mettre en place une certaine méthodologie.

Trouver la motivation

L’arrêt de la clope est un long processus qui va prendre un certain temps. Il ne faut pas croire que les résultats se feront sentir du jour au lendemain. C’est l’une des raisons pour laquelle, il est important de trouver la motivation nécessaire pour traverser cette période.

La motivation est l’essence qui vous fera avancer durant le sevrage tabagique, surtout pendant les périodes de rechute. Tout ça est bien beau me direz-vous, mais comment trouver cette fameuse motivation.

Eh bien, cette dernière est en vous. Pour la trouver, il revient de vous sonder avec sincérité. Demandez-vous pour quelle raison vous souhaitez délaisser la cigarette.

Vous souhaitez faire du sport, améliorer votre qualité de vie par le biais de votre santé, avoir un enfant ou vous êtes enceinte ? La raison qui pousse à l’arrêt de la clope variera d’un fumeur à un autre.

Il vous revient de trouver la vôtre et de bien la garder en tête. C’est l’élément clé pour mener à bien son sevrage tabagique. L’idéal serait même de noter cette raison sur des papiers un peu partout dans votre environnement. Ainsi, vous pourriez lire le plus souvent cette cause qui vous pousse à arrêter.

Évaluer convenablement sa dose de nicotine

Trouver la dose de nicotine dont vous avez besoin est important. Ceci pour la simple raison que cette dose va vous permettre de choisir la méthode de sevrage adapté.

En fait, pour les « gros » fumeurs par exemple, il peut être nécessaire de combiner diverses méthodes. Pour déterminer son besoin en nicotine, il suffit d’effectuer le test de Fagerström.

Une fois que vous saurez votre niveau de dépendance, il sera plus simple de choisir la méthode adaptée. Il est vrai que la cigarette électronique est le moyen le plus sûr pour délaisser le tabac.

En fait, cette méthode a un taux de succès de plus de 95 %. Cependant dans certains cas de figure, vous serez amené à associer l’ecig avec d’autres substituts nicotiniques.

Choisir une date pour dire adieu à la cigarette

Une fois que vous avez trouvé la motivation nécessaire et déterminé votre niveau de dépendance à la nicotine, il faut maintenant choisir une date. C’est la date butoir à laquelle vous allez dire non au tabac.

Il est important de bien choisir une date. Cela évite de remettre cette étape à plus tard. Ici, il est capital de ne pas vous presser. Prenez le temps qu’il faudra pour planifier cet arrêt.

Le choix de la date doit être fait en étudiant toutes les alternatives et ainsi éviter les causes de report. Une fois que c’est fait, lancez-vous !

Solliciter l’aide d’un tabacologue

Il n’est pas évident de se sortir de l’addiction créée par la nicotine tout seul. Cette drogue demeure très addictive, ainsi solliciter de l’aide ne serait que justifiée.

Même si vous prenez déjà des substituts nicotiniques, l’aide d’un professionnel sera bénéfique. Pour obtenir l’aide d’un tabacologue, il n’est pas nécessaire de vous rendre dans son bureau.

En fait, avec le service Tabac Info Service accessible au 3989, vous pourriez bénéficier des conseils d’un tabacologue par téléphone sans débourser le moindre centime.

Vous pourrez aussi décider de vous rendre dans un centre médical pour consulter un tabacologue. Dans tous les cas, ce genre de professionnel sera un important soutien pour éviter toute rechute.

Solliciter le soutien de vos proches

Une fois encore, il faut se mettre en tête que le sevrage tabagique n’est pas un combat à gérer tout seul. D’abord, il est important de couper les ponts avec vos connaissances qui fument.

Ensuite, il faut solliciter vos proches qui ne consomment pas du tabac. Informez-les de votre décision d’arrêter la clope. Cela ne leur fera que plaisir. Ces derniers pourront également vous épauler dans vos situations de doute.

Un point capital pour éviter les rechutes. Vos proches conscients de votre décision éviteront de vous mettre dans des situations inconfortables qui vous donnent envie de fumer.

Anticiper et éviter les situations à risques

Une fois que vous avez dit non à la clope, il faudra éviter les situations qui risquent de vous faire plonger. D’abord, il est crucial de faire un point sur les situations qui déclenchent votre envie de cigarette.

Cette envie de clope peut être due au stress, à un dossier difficile au bureau, une rupture sentimentale, etc. Dans tous les cas, une fois que vous avez fait le point de ces situations à risques, vous serez à même de trouver la solution adaptée à chaque cas.

Faire le point des économies réalisées

Une raison qui pousse certains à délaisser la clope demeure les finances. En fait, l’arrêt du tabac permet de réaliser des économies. Pour avoir une idée de l’argent que vous avez pu mettre de côté, faites simplement le point.

Le fait de voir concrètement les économies réalisées peut constituer une bonne source de motivation pour éviter toute rechute.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *